La réédition des deux albums d’Achwghê Ney Wodeï se fera dans le même esprits que lors de leurs sorties initiales dans les années 1980. Edité sur cassette, le premier album sera inséré dans une statuette en plâtre représentant un Citroën DS, reproduite à 100 exemplaires. Pour écouter la cassette, il faudra casser la DS. Le deuxième album sera édité à 500 exemplaires dans un coffret comportant trois vinyles. Les couvercles des coffrets seront disposé au sol, ou sur un mur, dans une des salles du 104. Des plasticiens peindront directement sur la surface ainsi obtenue. A la fin de la semaine une “release party” sera organisée, avec notamment une intervention poétique de Charles Pennequin. Les albums, coffrets et statuettes seront vendus à la fin de l’évènement et les acquéreurs seront obligés de démanteler le visuel obtenu pour se procurer le coffret de leur choix.